©  Catherine Désirée, 2019    Tous droits réservés                               Mis à jour  10/11/2019

Catherine Désirée



 

"Ô Déchirée que les fleuves ont reprisée"
                                        Guillaume Apollinaire

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Il était une fois une petite fille

 

qui aimait compter les étoiles dans le ciel, remodeler la forme des nuages,

 distribuer des baisers aux vents caressants. 



Sa vie était sous l'égide de l'imagination et de l'amour.



*

La jeune fille traversa des tempêtes menaçantes avec emportement.

 

*

Un matin, la jeune femme se réveilla, bercée par l'eau apaisante



le souffle lyrique s'étant emparé de son corps et de son âme

dans une réconciliation passionnément absolue.



*

 

Aujourd'hui, la femme continue de voyager,



abordant profondément les tréfonds de son intériorité

qui s'incarnent dans des créations imaginatives et aimantes.​



*   *   *

 

Entendre au plus profond de soi les murmures de l'enfance,

c'est renaître continuellement à la poésie de la vie.

 

​La Chevelure mélancolique,

ou Melancholia

© Catherine Désirée

 

[Autoportrait, pastel à l'huile, 2000]